Arrêt sur image : depuis 2009, Cristiano Ronaldo et Messi se partagent des parts d’Histoire

25 avr. 2015 12:56:01

Depuis 2009, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi se partagent la gloire de la planète foot à coups de statistiques toutes plus impensables les unes que les autres.

Cristiano Ronaldo face à Lionel Messi. Voici six ans que le duel dure et attise toutes les curiosités. Qui est le meilleur joueur du monde ? Qui est le meilleur de tous les temps ? L’histoire est sans fin, et, par tous ses prismes, la finalité incertaine. Rempli à moitié, un verre sera toujours à moitié plein pour les uns et à moitié vide pour les autres, sans qu’aucun des uns ou des autres n’aient tort. La dualité entre les deux extraterrestres du football fait appel à la sensibilité des amateurs de football qui pour les départager répondent à de simples affinités. Le talent à l’état pur et le génie du geste pour l’Argentin correspondent à une vision plus « romantique » du football, quand le stakhanovisme et l’extrême rationalisation du geste suscitent une autre sorte d’admiration. 

Du côté des mathématiques, tous les résultats s’interprètent différamment. Il est donc de mise de rester le plus objectif possible dans un monde où la comparaison est bien trop souvent biaisée. Il ne s’agit donc pas, ici, de répondre à la question que tout le monde se pose : Qui de Messi ou Ronaldo est le meilleur ? Cela vous l’aurez compris, ne mérite pas d’autres arguments que vos propres aspirations. Dans bien des cas, la dimension mystique, presque inexplicable de la passion qui nous lie au ballon, vaut tous les chiffres qui sortis en pagaille ne veulent plus dire grand chose. Concernant le Madrilène et le Barcelonais, les statistiques qui vont suivre n’ont qu’un seul but ; mettre un peu plus en exergue ce que tout le monde sait déjà. Les deux rivaux dominent allègrement la planète football, tantôt en Liga, tantôt en Ligue des champions. 

Messi, toute la Liga dans la poche 

Pour celui ou celle qui s’intéresserait pour la première année à la Liga espagnole, l’oeil pourrait tromper et faire dire que Cristiano Ronaldo domine la scène nationale ibérique. Bien qu’il soit meilleur buteur en titre et bien parti pour le rester (39 buts pour CR7 contre 35 pour Messi), Cristiano Ronaldo ne détient pas la majeure partie des records de l’autre côté des Pyrénées. Lionel Messi, qui y officie depuis 2004, est le meilleur buteur incontesté de l’histoire de la Liga, son meilleur passeur et de facto, depuis plus de dix ans, son meilleur ambassadeur national. Dans une vision d’ensemble, d’aussi longtemps que leur duel fait rage, Messi domine du Pays Basque en Andalousie et de Galice en Catalogne. 

Ronaldo, champion au delà de la Ligue 

Facétie d’un duel qui saison après saison ne trouve aucun juge de paix, le rapport de force s’inverse en faveur de Ronaldo en Ligue des champions, exactement de la même manière qu’il penche pour Messi en Liga. C’est à dire, tout d’abord, infimement. Il n’y a d’ailleurs qu’à regarder les statistiques, même brièvement, pour s’apercevoir de la toute petite marge dont tout le monde dispose pour départager le Blaugrana du Merengue. Quoi qu’il en soit, au sujet de cette cocasserie que ne manqueront pas de remarquer les plus ténus, l’oeil nouveau en Ligue des champions pourrait aussi être trompeur. Si le profane tentait de départager les deux ténors cette année, il dirait volontiers que Lionel Messi domine. Plus de buts et passes décisives cumulés, plus souvent décisif… Mais encore une fois, la vision d’ensemble inverse la tendance. Depuis 2009, c’est bien l’ancien joueur de Manchester United qui dicte sa loi. Même si, là encore, les deux shérifs du football mondial dégainent dans la même seconde. 

En Ligue des champions, les deux cadors se livrent la même bataille acharnée qu’en Liga. Tous les deux dans le dernier carré avec le FC Barcelone et le Real Madrid, qui affronteront respectivement le Bayern Munich et la Juventus Turin, Lionel Messi et Cristiano Ronaldo n’ont pas fini d’en découdre. Alors que l’Argentin était devenu le meilleur buteur de l’histoire de la C1 en dépassant le record établi par Raul, le Portugais lui est à ce jour repassé devant, avec 76 réalisations contre 75. Avant les demi-finales de l’édition en cours, le Madrilène est donc le meilleur buteur de l’histoire de la compétition, en règle générale et sur une seule et même édition (17). 

Tous les amateurs de football, portés par ce duel aux contours indécis, ont le choix. Ils peuvent se déchirer à savoir qui de Cristiano Ronaldo ou de Lionel Messi est le plus fort, ou ils peuvent rester des admiratifs neutres. Ici, c’est bien la deuxième catégorie qui a la primeur. Ceci n’est qu’un point de passage, un regard sur l’instant T, un arrêt sur une des plus belles images du football moderne. Car voici l’essence même d’un duel fratricide qui ne peut souffrir d’aucune contestation : Lionel Messi et Cristiano Ronaldo cherchent individuellement à se départager, il n’en résulte pour le moment qu’une conséquence chaque jour renforcée. Puisqu’ils auraient bien de la peine de ne plus se donner la réplique, c’est ensemble que depuis six ans les deux protagonistes rentrent dans l’Histoire, et lorsque, dans quelques années, le nom de l’un sera prononcé, celui de l’autre ne manquera pas de suivre.